Quelles assurances prendre en cas d’investissement immobilier locatif ?

Publié le : 23 mars 20223 mins de lecture

Acquérir un appartement à louer est un beau projet. Pour faire de ce projet un placement sûr et rentable, il est nécessaire de se faire assurer en souscrivant une assurance. Il existe divers types de garanties que vous pouvez choisir. Parmi eux, il y a l’Assurance Propriétaire Non Occupant, la garantie des loyers impayés et l’assurance dommages aux biens.

Assurance Propriétaire Non Occupant, lorsque le logement est vacant

L’assurance Propriétaire Non Occupant a pour but d’assurer le mur et de garantir la responsabilité civile du propriétaire vis-à-vis des autres. En d’autre terme, si un bâtiment est frappé par la foudre et déclenche par la suite un incendie, ou si un locataire est blessé suite à une chute d’élément d’une cuisine entièrement équipée, vous serez protégés.

Un PNO est requis lorsque vous achetez un immeuble entier contenant plusieurs appartements. Si vous investissez dans un logement unifamilial, cela reste facultatif car le condo a déjà sa propre assurance pour l’immeuble. Un PNO est notamment recommandé si votre bien est susceptible de rester vacant entre deux locataires. Par exemple, si un tuyau cède à cause du gel dans une habitation inoccupée, vous serez remboursé de tous les dommages.

Garantie des loyers impayés pour assurer l’encaissement de vos loyers

Ce système de garantie s’applique généralement dans le cas d’une rupture de contrat unilatéral fait par le locataire. De ce fait, l’assureur s’engage à répondre et à indemniser le propriétaire du loyer non affecté, selon les termes stipulés dans le contrat préétabli. En d’autre terme, la Garantie des Loyers Impayés vous rémunère les loyers, charges impayés, les éventuels dommages et peut assumer les frais de procédure et de contentieux. Le défaut d’un locataire peut impliquer non seulement un non-paiement frauduleux, mais également d’autres arrêts brusques de la perception des loyers (comme le décès d’un locataire par exemple)

Assurance dommages aux biens

Les investisseurs souscrivent une assurance perte de valeur immobilière pour se prémunir contre le risque de perte de valeur immobilière en cas de revente anticipée (par exemple, qui peut être causée par des transferts, des troubles familiaux, etc.). Elle compense l’assuré des pertes des biens de revente.

Bref, lors de l’achat d’un logement neuf, en plus des garanties spécifiques à l’immeuble neuf (garantie décennale, garantie de disponibilité), vous jouissez gratuitement d’une assurance dommages aux biens qui vous sera vite remboursée en cas de Sinistre couvert par la garantie de disponibilité ou la garantie de 10 ans.

Comment se traduit concrètement la possibilité d’investissement dans un fonds interne dédié ?
Quand peut-on racheter le capital d’une assurance-vie ?

Plan du site